Les conseils de santé bucco-dentaire

Cabinet des Docteurs Papahadji Roubaud, Chirurgiens Dentistes, Marseille 13008

La récession gingivale

Une récession gingivale, communément appelée déchaussement, est une exposition de la racine de la dent.

 

Elle peut être visible à l’œil nu : la dent affectée par la récession paraît plus longue et la portion de la racine exposée est de couleur jaunâtre alors que la couronne de la dent est blanche.

Bien souvent, elle ne cause aucune douleur. Mais pour certaines personnes, l’exposition de la racine entraîne une sensibilité au froid, au chaud ou au toucher.

 

Plusieurs causes peuvent expliquer les récessions, un brossage trop énergique, une inflammation causée par la plaque dentaire et le tartre. Certaines personnes peuvent aussi avoir une prédisposition naturelle aux récessions.

 

Une dent saine est normalement entourée de deux types de gencive :

1. La gencive kératinisée.

Elle est solidement attaché à la dent et à l’os qui entoure la dent. Lorsque vous mangez, les aliments glissent sur la dent et viennent heurter la gencive kératinisée. Cette dernière est un bouclier contre les chocs infligés par les aliments que l’on mastique.

2. La muqueuse

Ce tissu se trouve à la base de la gencive kératinisée. Il est élastique et en l’absence de gencive kératinisée, il est très peu résistant aux traumatismes infligés par les aliments que l’on mastique.

 

Les traitements

Toutes les récessions ne nécessitent pas d’être traitées. Par exemple, une légère récession associée à une bonne quantité de gencive kératinisée (plus de 2 mm), ne provoquant aucune hypersensibilité et aucun problème esthétique ne nécessite pas nécessairement de traitement autre qu’un contrôle des causes (exemple : brossage trop fort).

A l’inverse, en cas de quantité ou de qualité insuffisante de gencive kératinisée, en cas d’hypersensibilité, de problème esthétique, il peut être nécessaire de réaliser une greffe.

Différents types de greffe sont possibles.