Les conseils de santé bucco-dentaire

Cabinet des Docteurs Papahadji Roubaud, Chirurgiens Dentistes, Marseille 13008

Le traitement endodontique

Quand une carie est trop profonde et que votre chirurgien-dentiste ne peut plus la garder en l’état sans risques (par exemple si la pulpe est atteinte ou risque de l’être), la dévitalisation de la dent est nécessaire.

Le traitement radiculaire permet de conserver la dent sur l’arcade dentaire afin de conserver les capacités de mastication et de réduire le risque de réduction osseuse.

 

Les différentes étapes sont :

  • La dévitalisation de la dent.
    Pour cela, le chirurgien-dentiste enlève la pulpe dentaire, constituée de filets nerveux et de très fins vaisseaux sanguins. Cette étape permet d’enlever la totalité des tissus pulpaires enflammés, nécrosés ou infectés et de procéder à un nettoyage soigneux anti bactérien.
  • L'obturation canalaire.
    Il s'agit de remplacer la pulpe enlevée par un ciment antiseptique. Cela permet de prévenir toute nouvelle infiltration par des bactéries et d’assurer sur le long terme la conservation de la dent assainie.
    S'il y avait une lésion infectieuse au bout de la dent, celle-ci guérira, si elle n'était pas déjà trop avancée.

 

Une fois la dent obturée, il peut arriver qu’une sensibilité persiste (surtout lors de la mastication) : cette gêne ne durera que quelques jours.

 

À la suite de ce traitement, la dent ne possède plus de nerf et est donc privée de sa sensibilité. Elle reste toujours fragile et peut à nouveau se carier.

Toute dent dévitalisée doit être couronnée.

La dent garde ses capacités de sensibilité à la pression grâce aux ligaments qui la soutiennent.

 

     Traitement radiculaire                                                                                  Retraitement radiculaire