Les conseils de santé bucco-dentaire

Cabinet des Docteurs Papahadji Roubaud, Chirurgiens Dentistes, Marseille 13008

La première visite

Afin de permettre à votre enfant de conserver une bonne santé bucco-dentaire, il est recommandé de le familiariser avec le cabinet dentaire dès son plus jeune âge.

 

La première visite

La première visite chez votre chirurgien-dentiste peut avoir lieu à partir de 3 ou 4 ans. Cette première rencontre permet de vous donner toutes les informations sur le développement à venir des dents, d’évaluer les risques propres à votre enfant et de vous conseiller sur les principaux gestes préventifs nécessaires.

 

La première visite est généralement une simple « prise de contact », une présentation du praticien à l’enfant. Il est important de rassurer votre enfant et de ne pas l’influencer avec vos éventuelles craintes personnelles. Si votre enfant ne perçoit pas d’appréhension de votre part, les visites se dérouleront en douceur.

 

Il est ensuite nécessaire de consulter le cabinet pour des visites de contrôle une à deux fois par an. Ces visites régulières permettent de constater d’éventuelles anomalies des dents ainsi que le bon déroulement de la chute des dents de lait et l’apparition des dents définitives.

 

Durant ces séances, vous pouvez rester auprès de votre enfant jusqu’à environ 6 ans. A partir de 7-8 ans, l’accompagner jusqu’au fauteuil risque de le déstabiliser et de lui laisser croire qu’il est en danger.

 

Une consultation sans pleurs

Pour que l’enfant accepte la visite, l’attitude des parents face aux soins dentaires est déterminante. Si votre enfant sent que vous considérez que cette visite est facile et anodine, l’enfant oubliera ses craintes.

Les craintes des plus jeunes sont dues à la nouveauté et à l’inconnu. Voici quelques conseils pour que le cabinet dentaire ne lui soit plus tout à fait inconnu :

 

  • Avant la consultation, informez votre enfant sans l’inquiéter : "tu vas montrer tes dents au docteur". Evitez de lui transmettre votre anxiété due à de possibles expériences passées.
  • Informez votre enfant de l’utilité de la consultation lorsqu’il a des douleurs : "après, tu n’auras plus mal et tu pourras manger normalement".
  • En cas d’utilisation d’anesthésiants, ne jamais parler de piqûre : "le docteur va endormir ta dent" sera plus rassurant.
  • Valorisez le courage de votre enfant avant et après l’examen.