Les conseils de santé bucco-dentaire

Cabinet des Docteurs Papahadji Roubaud, Chirurgiens Dentistes, Marseille 13008

La parodontite

La dent tient dans la mâchoire grâce à un système d’attache nommé le parodonte, qui est composé de quatre éléments :

 

  • la racine et les fibres qui la recouvrent, qui constituent le cément ;
  • l'os de la mâchoire, autour de la racine ;
  • le ligament parondontal, petites fibres tendues entre le cément de la racine et l’os ;
  • la gencive qui recouvre l’ensemble.

 

Une atteinte par des bactéries virulentes de ces éléments de soutien sur un terrain affaibli déclenche une maladie appelée parodontite.

 

En effet, les défenses immunitaires de éléments peuvent être affaiblies par plusieurs facteurs intimement liés, tels que des prédispositions génétiques, le stress, le tabac, des soinds dentaires défectueux (obstructions, prothèses), la présence de bactérie en trop grand nombre, etc...

Les bactéries peuvent alors se multiplier et créer un contexte favorable à la multiplicaiton de parasites, les amibes, entraînant l’apparition de cette maladie infectieuse qu’est la parodontite.

Ces amibes se nourrissent de globules blancs et diminuent ainsi davantage la défense immunitaire de la bouche. Dès lors, les tissus qui soutiennent les dents sont progressivements détruits et les dents se déchaussent.

 

Les symptômes

La parondotite peut se manifester par :

  • Un saignement de la gencive lors du brossage, voire au simple contact ou même spontanément.
  • Un déchaussement des dents (rétractation de la gencive), souvent masqué par une gencive enflammée et gonflée.
  • Un changement de la couleur de la gencive.
  • Une hypersensibilité à la base de la dent.
  • Une mobilité et changement de place des dents.

Il est fréquent que ces saignements passent inaperçus chez les fumeurs car la fumée de cigarette diminue l’irrigation sanguine de la gencive qui ne peut plus saigner !

Si le chirurgien-dentiste n'intervient pas, la perte osseuse s'aggrave, entraînant une plus grande mobilité des dents, une gêne de la mastication et aboutir à terme à la perte de dents.

 

Les traitements

La parodontie est la spécialité correspondant aux soins du parodonte.

Un examen de la bouche associé à un examen radiographique est nécessaire. On peut y associer un examen des bactéries et parfois des cultures microbiologiques afin de détecter les souches bactériennes dans les cas complexes.

 

En cas de parodontite peu avancée, le traitement consiste à un détartrage poussé afin d’éliminer le dépôt bactérien.

 

Si la parodontite est plus sévère, un nettoyage des surfaces parodontales est nécessaire afin d’accéder au siège de l’infection.

 

Dans certains cas, une chirurgie parodontale sera indiquée pour pouvoir accéder à ces zone.

 

Le traitement aboutit à un arrêt de la maladie qu’il sera nécessaire de maîtriser tout au long de la vie afin d’éviter les récidives.